Archive | juillet, 2009

Les vacances (épisode #1) Rauma/ Helsinki

31 Juil

De retour de notre tour de France avec, non pas un maillot jaune, mais quelques bonnes péripéties à vous conter.
Pour cela petit "flash back" au jour du départ…

Enfin les vacances, j'attends que mon homme rentre du boulot. On charge
les 9 valises (que de l'indispensable pour le bébé… et 2 culottes pour nous). Il est 20h30, à nous Helsinki, première stop de ce
voyage.

Objectif : récupérer le passeport de Gaspard à l'ambassade, 3 heures
avant de prendre l'avion pour Paris. Timing plus que serré, mais la
"pousspouss family" à l'habitude des challenges !

Ah oui… mais c'était sans compter avec le destin et son humour. Et dans ces cas-là,
même les équipes les plus entraînées peuvent voir leurs certitudes
s'étioler. Car kilomètre 120, nous voilà en rade de moteur sur la bande d'arrêt
d'urgence, sous une pluie battante…

"Vacaaances j'oublie tout, plus rien à faire du tooooout", disait la chanson.
Et là, oui, je l'avoue, on a douté arriver à prendre cet avion, à
atteindre Paris, puis la Bretagne, à présenter notre petit à tous ses
grands-parents…
Coup de la panne donc…
Que faire quand il est 23h, que l'on ne connaît pas le nom par
cœur de son assureur, que bébé commence à ressentir le stress ambiant
et pleure à gros bouillon, que l'avion part demain à 12h de la Capitale ?

Petit quiz de l'été :

A – Appeler sa mère ?… toujours efficace pour un soutien moral
B – Faire du vaudou pour que quelque chose d'équivalent arrive à ce
fu**** mécano de chez Renault qui a déjà checké 10 fois notre voiture
et qui, la veille encore, nous disait que "nous pouvions faire ce voyage
les yeux fermés… ou presque" !
C – Le 112 !… même si la police ou les urgences n'ont heureusement pas grand chose à voir avec nos déboires.

Réponse : B et C (on a appelé E. en guise de maman !!!!).

Merci Ô toi le finlandais sympathique et compréhensif !
Une fois la main mise sur le numéro de Renault Assistance, il nous aura fallu seulement 1h30 pour rouler à bord d'une Polo flambant neuve ! Une heure trente seulement pour : commander une dépanneuse, un taxi, une voiture (et tout cela vers minuit, quelquepart sur une route de Finlande !!).

Helsinki atteint vers 2h du matin.
Passeport récupéré vers 10h30.
Avion pris dans les temps !

Etape "1" sur 6234 réussie !

La suite après notre déménagement, quand Internet sera reconnecté !

(Merci pour vos messages)

 

Publicités

Bonnes vacances !

9 Juil

Nous quittons ce soir Rauma, qui nous pleure déjà à tièdes larmes (18°C) !
Tranquillise-toi Finlande, nous te reviendrons très bientôt … 2 semaines, ça passe vite !


A nous le Tour de France des familles et des amis,
A nous l'avion, le train, le métro, le taxi, la voiture, la poussette,
A nous le shopping et les soldes,
A nous les mariages,
A nous les plongeons dans la piscine,
A nous la Manche et la Méditerranée
A nous Paris, Saint-Cast, Lyon et Aix…

… et oui tout ça… en 2 semaines !

Bonnes vacances !

Attention v’là la brigade… des nurses !

6 Juil

Il faut que je fasse gaffe… Ce que je vais écrire reste secret en principe. C’est la brigade.. des nurses qui ne veut pas que nous, les nouvelles mamans, affolions les générations à venir…
Mais j’ai besoin que cela se sache pour que cet épisode de la maternité soit intégré à toute la phase de préparation psychologique que dure la grossesse.

Tout le monde le dit : « la grossesse, puis l’arrivée de bébé, sont des moments de pur bonheur ». Jusque-là j’approuve et je signe !

Non, ce dont on ne parle jamais c’est de l’après « accouchement » et du corps que vous devez accepter en plus de tous les bouleversements que génère le fait de devenir maman.

J-1 avant accouchement : votre ventre est une montgolfière surtendue, votre dos est en compote, les premières contractions se font sentir… mais l’adrénaline et les hormones sont vos fidèles compagnons.
J : là… no comment… trop variable d’une femme à l’autre pour généraliser sur l’accouchement. Seul point commun : ce petit bonheur qui sort de vous ! Joie !
J+1 après l’accouchement : l’euphorie est toujours là… mais ce fait rattraper par la fatigue et … par la découverte de ce nouveau corps :
– un ventre d’une drôle de consistance (vide, flasque, sensible) taille 6 mois. Personellement je pensais quasiment tout perdre après la D-date… doux fantasme.
– un visage bouffi par le « laughing gaz » et des yeux cernés
– le teint blême
– les jambes lourdes
– le dos en vrac
– les seins comme des fusées taille 120 F (avec comme seul exutoire LE tire-lait électrique… un croisement entre une vieille machine à écrire et une SINGER des années 60 qui te suce le téton à te le décoller… pendant 30 minutes… pour tirer 10 ml)
– et si, comme moi, vous avez été ouverte en bas du ventre, vous avez des tuyaux dans un bras, une sonde pour faire pipi, vous ne pouvez pas vous lever car vous avez 6 gros points de suture qui vous brûlent et plus de muscles abdominaux…

… et vous devez à partir de cet instant vous occuper night ad day de votre petite merveille, chair de votre chair !

A la maternité de Pori où j’ai accouché, tout était fourni : les chemises de nuit et robe de chambre de grand-mère, les bas de contention blancs, les savates Scholl, les serviettes hygiéniques taille XXXXXL (80 cm de long… jamais vu ça), les culottes « filet »…
Ne pensez pas remettre votre jeans d’avant pour la sortie… votre pantalon de grossesse restera votre meilleur ami pour quelques semaines encore.

Bref, pas très « glam » l’après grossesse… ce temps béni où vous aviez bonne mine, où tout le monde vous trouvait belle et épanouie malgré les kilos. Maintenant aux soirées, on vous dit « félicitations !!!… bon et toi ? ça va ? t’as l’air crevé ? dis donc… t’as pas tout perdu !…

Florence Foresti en parle très bien…
A regarder… juste pour rigoler !

Allez, je retourne voir mon titi amouuuuuuur, qui vous fait TOUT OUBLIER !